Augmenter le texte Diminuer le texte

Michel Foucault: Le portrait d'un astre noir

Un texte de Esther Benfredj
Thèmes : Société
Numéro : Argument 2015 - Exclusivités web

Tandis que les éditions Gallimard ont fait entrer Michel Foucault dans la collection La Pléiade, véritable panthéon de la littérature, François Bousquet publie un pamphlet sur « cette star incontournée des labos de recherche », littéralement béatifiée à sa mort en 1984.[1]

Dans Putain de saint Foucault. Archéologie d’un fétiche, Bousquet nous livre un portrait sans concession de ce maître à penser du 20ème siècle, qui laisse derrière lui une œuvre abondante aux confins de la philosophie, de l’histoire et de la psychologie. Parmi les célèbres écrits foucaldiens, citons Histoire de la folie à l’âge classique, Les mots et les choses, L’Archéologie du savoirSurveiller et punir. Naissance de la prison ou encore Histoire de la sexualité. 

Celui qui fut - par conviction ou par opportunisme - anarchiste, marxiste, nihiliste et néolibéral, bref, un « polygame question idées », ne serait-il pas tout bonnement un imposteur ? Pour tenter de répondre à cette audacieuse interrogation, Bousquet analyse minutieusement la vie et l’œuvre de ce professeur au Collège de France. Il rappelle, entre autres, ce que Georges Dumézil se plaisait à dire : « Il portait des masques et en changeait toujours ». C’est ainsi qu’en collant si parfaitement à l’air du temps, Foucault en devint la figure la plus aboutie. Girouette ou boussole ?

Plus piquant, se dessine au fil des pages la personnalité d’un être obsédé par le pouvoir et la domination. L’auteur fait adroitement ressortir l’approche implacable de l’univers carcéral foucaldien, calquée sur le modèle du Panopticon de Jeremy Bentham, dans lequel tout oppresse et aliène. Ce que Foucault met ici en place, c’est un véritable système totalitaire où domination et soumission sont exacerbées. Cette conception du monde carcéral, explique Bousquet, dévoile la psyché délirante du penseur, tout en révélant ses penchants sadomasochistes, autrefois décrits par James Miller dans La passion Foucault.  

Saint Foucault, dont les travaux auront d’ailleurs contribué à l’éclosion de la théorie du genre, permit aux adeptes de la dénaturalisation du sexe d’accaparer le devant de la scène. Lors de la présentation de l’ouvrage Herculine Barbin, dite Alexina B, une androgyne dont il publia les mémoires, il avait ouvert la voie en interrogeant l’assistance : « Avons-nous vraiment besoin d’un vrai sexe ? » La question fut lancée, laissant entrevoir la volonté du prêcheur de relever le sexe biologique de ses tristes fonctions génitales. L’homme ne doit plus être prisonnier de son corps : « Pour moi ce qui doit être produit, ce n’est pas l’homme tel que l’aurait dessiné la nature, ou tel que son essence le prescrit ; nous avons à produire quelque chose qui n’existe pas encore et dont nous ne pouvons savoir ce qu’il sera ».  Préfiguration de l’homme nouveau ou fin de l’humanité ? 

A la lecture de ce livre engagé, on ne peut que saluer le courage de François Bousquet car force est de reconnaître que s’attaquer à un monstre sacré n’est jamais aisé. Ce travail, plus que nécessaire, donne une bouffée d’oxygène au débat intellectuel. Bien sûr, d’autres avant lui se sont livrés à l’exercice du pamphlet. On se souviendra de Jacques Laurent qui, en son temps, avait osé défier, dans Mauriac sous de Gaulle, la divine figure du général comme celle de son courtisan, François Mauriac.[2] Il fut condamné pour offense au chef de l’Etat. François Bousquet ne connaîtra évidemment pas le même sort, à l’exception peut-être des sentiments qu’il suscitera au sein du milieu intellectuel : mépris ou admiration.

Esther Benfredj

 

 



[1] François Bousquet, Putain de saint Foucault. Archéologie d’un fétiche, Paris, Pierre-Guillaume de Roux, 2015.

[2] A lire également le très bel ouvrage de Cresciucci, consacré à Jacques Laurent. Alain Cresciucci, Jacques Laurent à l’œuvre, itinéraire d’une enfant du siècle, Paris, Pierre-Guillaume de Roux, 2014. 




Retour en haut

LISTE D'ENVOI

En kiosque

Automne - Hiver 2017-2018
20-1

Trouver UN TEXTE

» Par auteur
» Par thème
» Par numéro
» Par dossier
Favoris et partager